Accueil Livres Culture Forum
Recherche        
Nouvelles Bienvenue au Portail de la ville de Sidi-Aissa, une ville, une histoire ------- Surveiller l'arrivée de nouveaux articles traitants de l'actualité de Sidi-Aissa et des nouvelles de régions.
Sidi-Aissa Arabic
31/07/2014
 ::. l'éditeur
Lettre de l'éditeur
 ::. Présentation
 A propos
 Auteurs
 Contactez-nous
 ::. Dossiers
 Reportages
 Economie
 Education
 Santé-urgence
 Scènes de vie
 Interviews
 Portraits
 Sport
 ::. Votre espace
 Formations
 Témoignages
 Contributions
 Publicité
 ::. Extraits ...
 
Complexe sportif
Complexe sportif

Un complexe qui comprend plusieurs salles où les jeunes peuvent exercer leurs sports favoris.


--
Cet espace est réservé
pour vous
Google
 
Web www.sidi-aissa.com

Forum de discussion

origine des habitants de sidi aissa
Bonjour,

Je pense que les explications données par Abdelkader et Najib sont celles qui s'approchent de la signification du mot guebala qui est une déclinaison de guebla ( ou qibla) : direction de la mecque.Par extension comme la direction pour faire la prière est indiquée, au maghreb, par l'est; les guebala ce serait les gens venant de l'est.Mais le terme a été utilisé, comme le souligne Hakim, avec une connotation péjorative, par les citadins pour désigner les gens de ces contrées qui pratiquent pour parler le gua à la place du qaf.Le mot tribu en arabe ' qabila' est assez éloigné de guebala, à mon avis.
Concernant la deuxième partie de votre questionnement, il faut préciser s'il s'agit de connaître l'origine de habitants de Sidi-aïssa ou de ouled Sidi-aïssa.Ce sont deux choses différentes.
Pour ce qui est des habitants de Sidi-aïssa, leurs origines sont diverses et variées, surtout aujourd'hui ou la ville compterait entre 60 et 70 000 âmes, au moins.Déjà, dans les années 1920, en plus des ouled sidi-aissa, il y avait des gens venant des adhaouara ( Mustapha Lacheraf en est l'exempe le plus célébre), des ouled Dris, des ouled Hadjerés, des kabyles etc...Maintenant si vous voulez connaître les descendants du saint éponyme de la ville, de l'origine même de Sidi-aïssa, c'est autre chose.
D'après les historiens et les voyageurs anglais et français qui ont soit étudié soit voyagé dans la régions et d'après une illustration remontant au 9ème siècle de l'hégire, Sidi-aïssa tirerait son origine de la tribu des Béni oumia (Koréichites, tribu dont est issu le prophète).Son bisaïeul Nacer vint s'installer en Tunisie, il y séjourna et il y eut pour fils Ahmed qui engendra Mhammed , père de Sidi-aïssa.Mhammed , pour une raison inconnue, quitta la Tunisie et vint s'installer à Ain Tolba, aux abords du Djebel Naga.Sidi-aissa est né près de oued llham.Il avait deux frères Bou abdallah et Sidi Rabah, qui ont quitté tous les deux la région.Sidi-aïssa a eu comme maître, avec Sidi-Brahim patriarche des Ouled Sidi-Brahim de Boussaada, un célébre marabout des Béni-khalfoune de Draa el Mizan (Kabylie): Sidi Abdelaziz el Hadj.Sidi-aïssa aurait vécu 120 ans, et sa réputation dépassait le Hodna.Il a eu une assez nombreuse progéniture:- Si Belkacem ben djenidi, Sidi-Yahya, Taieb ben Aissa, Toumi ben Aissa,Abdelouahab, Sidi Abdallah, Djénidi, Belhout et Hafsa.
On peut estimer donc d'après ces sources que Sidi-aïssa aurait vécu aux alentours de la fin du 17 ème début du 18ème siècle.Car dès le début du 18ème, on un passage dans le livre de l'anglais Shaw "Voyage dans la Régence d'Alger" paru en 1743 ou il parle des ouled Sidi-aïssa, je cite: ce " grand plateau [parlant du selat vers Boussaada], les Ouled Sidi-aïssa y ont leurs matamors [silos en arabe], et leurs greniers à blé".
Voilà comment Jacques Berque, orientaliste très connu, en stage dans les 1920 à Sidi-aïssa parlait du saint :"Sidi-aïssa fut en son temps un thaumaturge pastoral, inventeur de sources et guérisseur de troupeaux" ( page 39 du livre "Mémoires des deux rives" éditions du seuil).La première étude de J Berque, publiée par Revue Africaine en 1936 qui fut ensuite dans les années 30 administateur-adjoint de la commune de Sidi-aïssa, a été "le contrat pastoral à Sidi-aïssa".Dans cette étude, il indique que dans toute "fatiha" scellant l'accord entre le propriétaire et le nouveau gardien du troupeau, le nom du partiarche [cad Sidi-aïssa] est chaque fois prononcé.
J'ai parlé de Mustapha Lacheraf subrepticement ; je vous recommande si vous vous voulez apprendre des choses sur Sidi-aïssa, de lire son livre "Des noms et des lieux" paru aux éditions Casbah.
Pour terminer ce sont-la que quelques éléments donnés pour répondre à votre question.Ce sont , des éléments tirés de quelques source qu'il faut bien sur recouper avec d'autres recherches.Si vous voulez savoir si vous êtes une ouled Sidi-aïssa, il faudrait faire vos propres recheches à partir de cette première généalogie.

Mouloud Haroun

Mouloud Haroun  12/08/2008


Vous pouvez répondre à cette intervention.

Sujet
origine des habitants de sidi aissa
Message
Nom
Email
 
 ::. Les scènes de vie
Scène de vie en photos
 ::. Nouvelles
 ::. Album photos
Photos à voir
 ::. Partenaires

VOTRE PUBLICITÉ ICI



Aswat-elchamal

Conception de sites Web


 ::. Liens
 Liens utiles
 
© Tous droits résevés - Rachidia Inc.
Conception & réalisation Rachidia Inc. 2002 - 2014